Le monde des loisirs

Un défi africain

L’une des principales difficultés auxquelles est confrontée l’Afrique en matière d’eaux usées est l’insuffisance générale des infrastructures dédiées à la collecte et au traitement. Conjuguée à de fortes charges organiques, une absence de contrôle en matière d’apport de déchets, des coupures de courrant, des débits d’eaux usées croissants, des coûts énergétiques élevés et un manque de réinvestissements, cette carence aboutit à la pollution des ressources, déjà limitées, des eaux de surface et souterraines. En milieu urbain, la collecte des eaux usées est souvent limitée et le raccordement des habitations et installations au réseau d’assainissement municipal insuffisant. Lorsque des infrastructures existent, l’efficacité du processus de traitement est considérablement limitée par une exploitation déficiente, une maintenance insuffisante et un manque de personnel qualifié, ce qui explique la forte concentration de polluants observée dans l’environnement. Dans les systèmes d’adduction d’eau existants, l’absence de soutien financier durable nuit à la maintenance et la modernisation des installations de traitement, et à l’acquisition et l’utilisation des instruments de contrôle adéquats. À Addis-Abeba, par exemple, la station de traitement de Kaliti, initialement conçue pour desservir 50 000 usagers, en desservait moins de 13 000, ce qui a été attribué à un manque d’investissements en faveur du raccordement des habitations au réseau d’évacuation des eaux usées, ayant conduit à un faible taux de raccordements. On estime qu’en 2009, moins de 3 % des eaux usées générées par la ville sont parvenues jusqu’à des installations de traitement. Le manque de capacités pour le suivi des eaux usées avant et après le traitement constitue pour les pays africains un autre obstacle en matière de gestion des eaux usées. Une récente étude de l’UNESCO indique par exemple qu’au Nigéria, seuls quelques laboratoires sont en mesure d’identifier les polluants émergents.


Categorised as: Tous


Comments are closed.